vendredi 28 janvier 2011

Madame la bonne fée

Je voulais vous faire partager ce joli texte ... Très bon week-end.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai...

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,
J’étais à la bonne place, au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle...
Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’était rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle...
Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle...
Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment...
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle...
Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire ... Personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle...
Amour Propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les Mégaprojets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle...
Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert l’...
Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle...
Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est....
Savoir vivre

“ Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter...
...Du chaos naissent les étoiles. ”


Charlie Chaplin.

mercredi 26 janvier 2011

En suspension .....


Après avoir vu Arrietty, ce magnifique conte réalisé par Yonebayashi.
La musique de Cécile Corbel nous enchante du début jusqu'à la fin.
Vous pouvez aller faire un petit tour par ici pour la voir et écouter son histoire.
Je rêve de cette petite maison, cette végétation luxuriante, ces petits détails ....
Une pure merveille.

Bon mercredi !



lundi 24 janvier 2011

...

Retour d'un week-end de filles /revoir mamy et lui demander décrire ses mémoires ( merci LN, elle est d'accord ... ) / penser à l'organisation de la semaine / des envies de cinéma , de lecture, d'expo ... / reprendre les pinceaux / découper des petits triangles de tissu / imaginer que le printemps est là / Belle semaine !!!

vendredi 7 janvier 2011

Une petite merveille by Adolie Day.





Un belle univers plein de poésie et de douceur / partir retrouver ma copine en Bretagne / et vous souhaiter un bon week-end.

dimanche 2 janvier 2011

L'année commence vraiment bien chez Madame Lucienne.




Une jolie guirlande "Home Made" offerte par Mademoiselle Rachel /
Un très beau livre lu par Mademoiselle R.
L'histoire fut inspirée par le travail courageux des Pack Horse Librarians, ces bibliothécaires itinérantes qui parcouraient à cheval les monts Appalaches du Kentucky, aux Etats-Unis, que l'on appelait " les dames des livres". Tous les quinze jours qu'il pleuve ou qu'il vente, elles empruntaient les mêmes sentiers escarpés, munies d'un chargement de livres. En remerciement, les familles offraient aux bibliothécaires quelques légumes de leur potager, un bouquet de fleurs des champs, des baies ou une recette de cuisine. Ces missions étaient le plus souvent remplie par des femmes, à une époque où nombreux étaient ceux qui pensaient que la place d'une femme était à la maison. Elles étaient très peu payée mais fières d'apporter le monde extérieur à ces familles rurales des Appalaches et, parfois, de transformer en lecteurs ceux qui n'avaient eu que faire du " griffouillis de poules ".

samedi 1 janvier 2011

Un bon début d'année.


Délicieux petit déjeuner avec mes collègues ce matin / Crêpes party ce soir entre filles / Detox tea pour se sentir plus légère / réfléchir aux commandes de janvier / écouter discrètement les filles jouer / recevoir des messages et en envoyer / Aller ce coucher tôt.